Les différents types de portes intérieures

En pleine recherche pour vos portes intérieures ? Envie de quelque chose d’un peu plus original ? Il existe bien d’autres types de portes intérieures qui peuvent apporter un tout autre cachet à votre aménagement.

catalogue de portes intérieur

Porte sur ébrasement bois

Porte avec embrasement boisLa porte dite « classique » est une porte avec des ébrasements et des chambranles qui viennent habiller la baie de porte. Ce type d’ensemble est disponible dans toutes les finitions possibles (à peindre, laqué, placage bois, bois massif, stratifié, …), à vous de voir quel style vous voulez lui donner, plus contemporaine, plus travaillée ou plus rustique.
Une variante est la porte sur huisserie métallique. Il s’agit du même principe que la version bois mais avec un encadrement beaucoup plus robuste, pour les portes utilisées d’une manière très intensives comme dans les hôpitaux, usines, bureaux ou bâtiments publics. La huisserie peut-être laquée en usine pour lui donner la couleur que vous voulez.

Porte d’intérieur sur pivot

porte blanche sur pivotIl s’agit d’une porte qui est montée sur un pivot qui est ancré dans le sol et dans le linteau. La charnière peut être axée, mais bien souvent elle est décentrée à 1/3 pour laisser 2/3 de passage libre. C’est une porte qui offre une touche très contemporaine et design à un intérieur.
Hormis le pivot, le sol est complètement libre et dégagé. L’encadrement peut être minimal voir même invisible. La porte peut être en bois, en verre ou en métal.
Prenez garde à laisser les deux cotés de la porte dégagés pour ne pas entraver l’ouverture. Pensez à prévoir une ouverture suffisamment large, étant donné que le passage réel ne sera que de 2/3 de la largeur, une porte de 90 cm par exemple ne laissera un passage que de 60 cm.

La porte coulissante

Porte intérieure coulissante en boisAussi appelée porte à galandage, ce type de porte disparait totalement dans le mur. Cette solution permet de gagner de la place car il ne faut pas prévoir d’espace pour l’ouverture de la porte, vous êtes donc libres d’y mettre des meubles. Très chouette solution pour séparer visuellement deux espaces, ce n’est par contre pas l’idéal d’un point de vue acoustique ou thermique. A privilégier donc plutôt pour séparer deux espaces dans une même pièce comme pour séparer un dressing d’une chambre par exemple.
Point de vue finition, il est possible d’avoir un panneau peint, aspect bois, décoratif ou même en verre.
Cette solution nécessite un peu de technique de mise en œuvre, il est donc généralement nécessaire de faire appel à un professionnel, et surtout il est important de prévoir ce type de cloison à l’avance pour y cacher toute la mécanique.

Maintenant, il est tout à fait possible de faire coulisser une porte le long du mur sur un rail qui sera laissé apparent. Ce rail peut aussi être masqué par un cache-rail finition aluminium, inox ou de la
même teinte que la porte ou encore caché par une retombée de faux-plafond. Dans ce cas vous perdez l’avantage du désencombrement.

La porte va-et-vient

Porte d'intérieure va et vientC’est une porte qui propose une ouverture dans un sens comme dans l’autre. On la retrouve moins souvent à l’intérieur de nos maisons mais plus régulièrement dans les cuisines de restaurant, les
hôpitaux et les lieux publics. Toutefois, cette porte peut être pratique pour séparer deux pièces vers lesquelles vous allez souvent comme entre une cuisine et une buanderie ,par exemple.
Dans ce cas, le panneau de porte se trouve centré sur l’épaisseur du mur et s’ouvre dans les deux sens grâce à un système de pivots ou de charnières. Pas besoin de poignée, il suffit de pousser sur la
porte pour qu’elle s’ouvre.

La porte intérieure en accordéon et porte pliante

porte intérieure en accordéon boisQuand on vous dit «porte accordéon » vous pensez probablement à ce rideau en pvc grinçant qu’il y avait chez vos grands-parents. Même si ce genre de modèle existe encore, il y
a des alternatives beaucoup plus pratiques et esthétiques !
Ce type de porte est plus souvent utilisé pour masquer un placard ou un dressing. Son principal avantage est son faible encombrement, idéal quand on n’a pas beaucoup de place
pour l’ouverture de la porte puisque le système accordéon va se replier totalement sur lui-même.
Autre avantage, ce type de système ne nécessite pas de grand travaux, la mise en place est simple, un rail sera placé en haut et en bas de la porte pour que les panneaux puissent y glisser
et pivoter.

Une variante de la porte accordéon est la porte pliante. Il s’agit ici aussi d’une solution pour les plus petits espaces qui n’ont pas le recul nécessaire au débattement d’une porte classique. La principe de cette porte est que son panneau est découpé en deux parties (1/3, 2/3) qui sont maintenues ensemble par un système de charnières et qui vont se replier l’une sur l’autre permettant de réduire
l’encombrement à 1/3 de la largeur de la porte une fois celle-ci repliée.

Porte sur dormant

Si vous êtes fan des intérieurs contemporains aux lignes épurées, la porte itntérieure sur dormant est faite pour vous ! Ce type de porte est totalement intégré dans l’épaisseur du mur.
Tout le design de cette porte réside dans une exécution soignée. Là où la tranche du mur est habituellement cachée par l’ébrasement et le chambranle, ici le mur doit être parfaitement fini et plafonné pour qu’un dormant en bois puisse y être placé. Il faut donc que le mur soit parfaitement droit ce qui entraîne un cout supplémentaire.
La feuille de porte sera affleurante du coté où elle s’ouvre, ce qui lui donnera un aspect beaucoup plus discret et intégré.
Il existe une solution encore plus poussée où l’encadrement n’est carrément plus visible. Il s’agit de la porte sur dormant en aluminium. Si vous souhaitez que votre porte soit la plus discrète possible, ceci est la solution idéale. Cette porte est fixée sur un dormant en alu qui, grâce à son profilé spécial, peut être plafonné et devient donc totalement caché. Seul un petit joint creux laissera deviner la porte. Les charnières sont également invisibles. Il existe même des systèmes de serrure magnétique où la poignée n’est pas nécessaire.

Imprimer